Pour ce début d’année 2020, nous avons décidé de mettre en valeur nos clubs au travers d’une actualité qui les concernent. 

Pour cette première édition, nous avons interrogé Michel REMY, Président du SA Mérignac. Ce club girondin vient d’obtenir le label de « Club Pôle FFSA » gage de leur engagement auprès de sportifs de haut niveau de la Fédération Française du Sport Adapté.

A travers lui, c’est aussi mettre en lumière Béatrice AOUSTIN, multi médaillée internationale et recordwoman du Monde du lancer de marteau. 

Pouvez-vous vous présenter, ainsi que votre club, le SA Mérignac?

Arrivé au club en 2000, âgé de 57 ans, militaire, j’ai toujours eu le goût du bénévolat. Successivement à l’entretien du matériel, puis aux commandes des vêtements, secrétaire du club puis Président du club depuis septembre 2016.

Club d’environ 400 licenciés, dépendant d’un omnisport avec ses 27 sections.

Vous venez de recevoir le label « Club Pôle FFSA », pouvez-vous nous en dire plus?

C’est avec fierté que nous avons reçu ce label. Nous avons toujours accueilli les personnes se présentant chez nous. Notre philosophie est, et pour reprendre la phrase de la cohésion sociale chez nous: « pour ne laisser personne au bord du terrain ».

Que represente-il pour vous?

Cela donne une certaine idée de l’esprit qui règne au sein de notre club.

Est-ce, pour vous, un moyen de développement pour votre club?

Pas nécessairement, cela démontre plutôt une certaine ouverture d’esprit.

Béatrice AOUSTIN est multi médaillée et vient de battre le record du Monde du lancer de marteau, pouvouz-vous nous la présenter ainsi que son entraîneur, Philippe GABOREAU?

Béatrice est junior 1ère année et a fait sa première compétition avec la FFSA à Brisbane où elle est revenue avec 3 médailles, notamment avec l’or au lancer de marteau, l’argent au 4x100m et le bronze au saut en longueur.

Philippe GABOREAU travaillant à l’Education Nationale, entraîneur spécialisé dans les lancers, a formé un groupe qui a débuté il y a environ 3 ans où Béatrice a fait ses premiers pas au marteau.

 Quel est l’engagement du club auprès d’elle (financement, entraînements, accompagnement en compétition…)?

Nous avons été contacté par l’éducateur de Béatrice qui est dans un centre spacialisé, qui nous a parlé de la possibilité de rejoindre la Fédération Française du Sport Adapté. Nous nous sommes rencontrés. Nous avons découvert le milieu. Cela nécessite une parfaite entente dans la gestion de l’entraînement de Béatrice au club, les entraînements réguliers avec l’équipe de France à Reims, rythmé bien sûr avec les compétitions internationales. Tout est pris en charge par la FFSA. L’épanouissement de Béatrice est vraiment total.

D’après-vous, quel est l’avenir pour votre club et de cette collaboration avec la FFSA?

Ce n’est que du plus pour le club. Nous sommes même sollicités pour que notre club devienne référent des lancers en sport adapté. Ce qui est un honneur.

Auriez-vous un (des) conseil(s) à donner aux structures souhaitant accueillir des athlètes Sport Adapté?

Il suffit pour tous d’oeuvrer dans le même sens, d’être motivé à tous niveaux, l’athlète sans oublier ses parents qui avant tout ne veulent que son bonheur, son entraîneur et bien sûr la FFSA.

L’histoire est magnifique, cela mérite d’être vécu, et ce n’est qu’un début!!

Un dernier mot à nous dire?

Grand merci à la FFSA!!

Michel REMY

Président , SA Mérignac