La saison estivale est désormais lancée et les performances s’enchaînent malgré des conditions météo pas toujours clémentes.

Amandine MARCOU (SA Mérignac) était au départ du 20km route de La Corogne, qu’elle termine en 1h40’11.

Lors du meeting national d’Angoulême, très belles performances des néo-aquitains Zied AZIZI (G2A), qui a remporté le 400m haies en 50’’54, et de Solène NDAMA (Bordeaux Athlé) qui réalise 13’’27 en série du 100m haies (finale remportée par Coralie COMTE (US Talence) en 13’’41).

Zied était ensuite au départ du meeting de St Egrèvre, ou il réalise 49’’40 sur 400m haies, record LANA, performance internationale A, et la meilleure performance française de l’année!

Lolassonn DJOUHAN signe la performance de ce meeting d’Angoulême, avec un jet au disque à 64m05, synonyme de niveau de performance pour les Championnats d’Europe !

Article sur le site du G2A à retrouver ici

Les lanceurs montent en puissance avec Angéline VIARDOT (AS Saint Junien) auteure d’un jet à 14m66 au poids à Saint Louis, Sybille RETOUR (EPA 86) qui éjecte son disque à 47m56 lors du meeting de Migne Auxanges, Jean-Luc MASTROMAURO (Bordeaux Athlé) de retour de blessure qui signe un jet à 16m10 à Pau, Mélissa COQUILLAS (Bordeaux Athlé) qui réalise un jet à 60m73 à Dijon, et Paul CREZEVAULT (EBTA) qui expédie son marteau de 6kg à 66m65 à Vénissieux.

Enfin lors des championnats de Gironde, jolis sauts de Matthieu TOMASSI (EBA) qui s’envole à 2m15, et de Marie-Julie BONNIN (Bordeaux Athlé) qui s’empare du record LANA cadette à la perche avec un saut à 4m05 qui la place en tête des bilans mondiaux U18 ! Elle échouera par la suite à 4m16, synonyme de record de France.

Du coté de Brive, Yanis MOURGUY (EBTA) termine son 400m haies cadet en 53 »21, soit le niveau de performance requis pour les championnats d’Europe cadet.

 

Retour sur les performances de Marie-Julie et Gabriel:

Désormais cadette 2, Marie Julie a porté le record de la LANA a 4m05 hier, devenant première française de sa catégorie et leader mondiale chez les U18.

En minime, tu égalais le record régional d’une certaine Jade Vigneron avec 3.5 ; est ce que cela t’as fait prendre conscience de ton potentiel ?

Oui je pense que cela m’a fait prendre conscience que j’avais un potentiel à exploiter et c’est également ce qui m’a donné envie de m’investir à 100% dans mon sport !

On t’a vu enchainer les records dernièrement pour franchir hier 4m05, est ce que tu t’y attendais ?

J’ai eu un déclic aux gymnasiades (Jeux Olympiques du sport scolaire, ou elle prend la médaille de bronze avec 3m80). Mais je ne pensais pas battre mon record de 25cm en deux semaines ! J’avais ces objectifs dans un coin de ma tête mais je ne pensais pas y parvenir si vite.

 En effet avec une 1ère médaille internationale aux gymnasiades il y a quelques semaines, tu as dû vivre une expérience incroyable…

Cette expérience a été tellement extraordinaire niveau ambiance et performance que cela m’a vraiment donné envie de me dépasser pour aller chercher d’autres sélections.

Justement, quels sont tes objectifs internationaux ?

Participer aux championnats d’Europe cadets (du 5 au 8 juillet à Gyor), et vu ma performance d’hier j’irai pour ramener une médaille ! De même pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse (du 11 au 17 octobre à Buenos Aires).

Tu es actuellement 1ere mondiale U18, est ce que cela te mets une pression particulière ?

Un peu, mais je veux garder cette place et porter mon record encore plus haut.

Tenter le record de France ce n’est pas rien, comment se sent on en bout de piste avec une barre à 4m16 ?

J’ai l’habitude de me parler en bout de piste pour me rappeler les étapes de mes sauts. Même avec une barre à 4m16 j’étais très sereine et convaincue d’en être capable.

En effet, un sacré contraste avec tes pleurs de joie quelques minutes plus tôt ! Qu’est ce qui manque pour franchir cette barre ?

Je manquais de jus sur mes 2 derniers essais, j’étais trop loin et je ne m’engage pas assez pour sauter. Je sais que j’ai encore du travail pour pouvoir casser ce record de France !

Mais cela reste un objectif, je ne compte pas m’arrêter en si bonne lancée !

Encore espoir, le sociétaire du pole de Talence vient de franchir un nouveau cap et se hisse 1er français dans les bilans hexagonaux sur 800m.

La semaine dernière tu arrives sur Oordegem avec un PB à 1’47’’91, pour en repartir avec le meilleur chrono français et un nouveau record en 1’46’’35, est ce que tu t’attendais à claquer ce chrono ?

C’est exact j’ai fait 1’47’’91 à Montgeron! Non vraiment pas du tout, je savais que je pouvais claquer 1’46 mais de là à les faire tout de suite ça m’a surpris! Surtout que c’est tôt dans la saison encore donc non vraiment je n’y attendais pas trop!

Est-ce que cela t’ouvres de nouvelles perspectives pour la suite de la saison ?

Oui puisque du coup je ne cours pas après les minimas, je suis sélectionné pour les championnats méditerranéens u23, et présélectionné pour les jeux méditerranéens (la sélection officielle tombe aujourd’hui) et puis aussi de belles choses pour les France élites!

Cette performance IB te fait entrer dans la cours des grands, te sens tu préparé à changer de dimension?

Oui je pense, il ne faut pas avoir trop peur, si je change c’est parce que je suis capable de jouer dans la cours des grands maintenant! Après il faut encore travailler pour être encore meilleur! Mais oui d’un côté ça fait plaisir et j’ai hâte de voir ce que c’est, même si ça fait quand même un peu peur !

Quels sont tes objectifs internationaux ?

Au début l’objectif c’était les championnats méditerranéens, maintenant on tend plutôt vers l’objectif Europe (même si ça reste très dur à envisager), si je suis sélectionné pour les jeux méditerranéens et une bonne place aux élites j’aurais réussi ma saison!