Le nouveau concept inventé par l’entraîneur de perche Théo GABOREAU s’intitule Perch’àTable. Il s’est déroulé le 07 juin dernier à Pessac. 

Cette compétition innovante mettait en avant les perchistes de la région mais aussi nationaux et internationaux. En effet, Alice MOINDROT (US Talence) était de la partie ainsi que Marie-Julie BONNIN (Bordeaux Athlé). Elle étaient accompagnées par Marion LOTOUT, ancienne recordwoman de France de la discipline, plusieurs fois championnes de France Elite et multi sélectionnée aux championnats du Monde et d’Europe. 

Retour sur cet événement: 

  • Ligue: Pouvez-vous vous présenter rapidement ainsi que votre club ?
  • Théo: Théo Gaboreau, entraîneur de saut à la perche salarié de l’US Talence. Entraîneur du Pôle Espoir/CNE de Talence
  • L: Vous venez d’organiser le premier Perh’ à table, pouvez-vous nous expliquer le concept de ce projet innovant ?
  • T: 12 athlètes de la région (dont certains de haut niveau) sautent au rythme de leur musique. Les spectateurs sont sur la piste et profitent du spectacle autour d’un repas préparé par un traiteur professionnel. Chaque participant(e) a parié sur un binôme d’athlète. Les gagnants ont remporté une bouteille de vin.
  • L: Comment vous est venue cette idée ?
  • T: Je me suis inspiré des meetings allemands en ville. Les spectateurs sont à table et dégustent des frites saucisses accompagnées de bières.
  • L: Combien de personnes avez-vous réussi à faire venir pour cet évènement ?
  • T: 113 convives, 12 athlètes, 6 juges, 10 benevoles et 2 speakers étaient présents.
  • L: Les athlètes étaient-ils ravis du concept ?
  • T: Oui malgré les conditions climatiques difficiles. Sauter devant autant de monde avec leur musique à fond est peu commun et motivant pour certains.
  • L: Et le public ?
  • T: Le public également. Ils ont apprécié le repas et n’avaient jamais vu de perche d’aussi près.
  • L: Le fait de faire payer l’entrée à cet évènement a-t-il été un frein à sa réussite et à la venue du public ?
  •  T: Justement le principe c’est que les gens ne paient pas du sport mais un repas et des boissons. Ils ont trouvé les tarifs tout à fait corrects. Le repas était à 15€.
  • L: Pensez-vous que ce genre d’évènement peut être un levier de développement pour votre club ? Pourquoi ?
  • T: J’espère que cela devienne un projet de développement pour la perche en nouvelle-Aquitaine. Les athlètes seront amenés à réaliser des performances. Cela créera des vocations chez les jeunes et les motiveront à s’entraîner que ce soit ceux du club et ceux qui verront la vidéo promotionnelle prochainement.
  • L: Pensez-vous que notre sport doit proposer plus d’actions qui sortent de ses codes traditionnels ? Pourquoi ?
  •  T: Evidemment. Le sport doit être un spectacle attractif. Il faut proposer de nouvelles choses et aller vers les gens.
  • L: Recommanderiez-vous ce genre d’organisation à tous les clubs ? Pourquoi ?
  • T: Non parce que c’est mon concept laughing! En revanche, je les invitent fortement à réfléchir à de nouvelles propositions et en premier lieu pour motiver les athlètes.
  • L: Un dernier mot à nous dire ?
  • T: J’espère l’an prochain faire mieux avec plus de public. Je remercie les clubs de Pessac et Talence pour leur soutien.
Théo GABOREAU

Organisateur de l'événement

La vidéo de l’événement est ici

Retrouvez les résultats complets ici.

J.B