La commission communication de la ligue a décidé de mettre à l’honneur des bénévoles oeuvrant au quotidien pour développer leur structure, organiser des manifestations, entraîner… 

Ainsi, après Théo GABOREAU et le Perch’à Table, voici une interview de Michel SOIRAT, Président du club des Godasses Ambazacoises en Limousin. Ce club a reçu la labellisation de la FFA pour son parcours Uni’Vert Trail. Patrick GAUMONDIE, Vice-Président de la LANA l’a rencontré: 

  • Pouvez-vous nous raconter votre histoire et l’évolution de votre club ?

M Soirat : le club est né en 2011 après avoir été licencié au club de Verneuil Oxygène et juste en retraite, je suis venu habiter sur Ambazac.

J’avais passé le diplôme d’entraineur 2ème degré et au tout début, je courais avec deux autres copains.

Fin septembre, on a organisé une AG constitutive et nous avions 10 personnes présentes et motivées pour créer une association type loi 1901 pour courir en loisir.

En 2015, j’avais été convié à une réunion sur Limoges pour nous présenter le concept Uni’vert trail et j’ai trouvé le projet très intéressant.

On a, dans la foulée, crée le club FFA et nous avons été soutenu tout au long du projet par la ligue du Limousin.

En 2016, nous avons ouvert une école d’athlétisme et à ce jour 23 jeunes sont licenciés.

En avril 2018, nous avons créé la section Marche Nordique qui compte 33 inscrits cette saison.

Nous sommes actuellement 103 licenciés et sans aucun doute, l’espace Uni’vert trail nous a dopé notre développement et cela devrait se poursuivre…

  • Vous accueillez justement, depuis le mois de mai, un parcours Uni’ Vert Trail labélisé par la Fédération (troisième en France), pouvez-vous nous en parler ?

M Soirat : C’est un gros travail de préparation, de repérage des parcours, de débroussaillage. On a également profité de ce projet pour rouvrir des chemins communaux. Notre communauté de communes est partie prenante dans la convention et nous aide beaucoup pour les entretenir régulièrement et nous avons également bénéficié de subventions européennes.

Nous sommes très satisfaits de la fréquentation de nos quatre parcours avec un pic dans les trois mois qui précèdent la fameuse course des Gendarmes & des Voleurs de Temps. L’objectif à moyen terme est d’être un moteur pour la future Station Sport Nature.

  • Qu’est-ce qui vous a poussé à participer à ce projet ?

Le concept par lui-même m’a séduit mais c’est aussi un formidable outil pour animer notre territoire avec un tourisme vert et sportif.

Notre situation géographique est un atout car ce «   Monts d’Ambazac » est un terrain de jeu naturel formidable pour faire du trail à l’état pur.

  • Le voyez-vous comme un moyen de développement pour votre club ?

Sans aucun doute oui, car les chiffres parlent d’eux-mêmes avec 103 licenciés à ce jour. Nous avons doublé notre effectif depuis l’ouverture il y a deux ans et nous sommes labelisés FFA que depuis début avril 2019.

  • Comment voyez-vous votre développement (mise en place d’évènements, création de créneaux d’entraînement…) ?

En créant des sorties collectives ouvertes à tous et principalement les sorties nocturnes qui ont un franc succès. On exploite le côté convivialité avec des stages, des journées clubs avec pots à la fin ou soupe ou pique-nique.

On a également signé une convention avec la prison de Limoges pour faire marcher ou courir une catégorie de détenus.

  • Recommanderiez-vous à d’autres clubs de se lancer dans l’aventure Uni’ Vert Trail ? Pourquoi ?

Oui si le club est très motivé et si un bénévole veut bien prendre en charge ce projet car c’est un véritable projet club. C’est très enrichissant et valorisant à titre personnel.

  • Comment voyez-vous l’avenir de votre club ?

J’aspire à construire un groupe de compétiteurs trail et surtout une école d’athlé plus étoffée avec en point de mire une piste d’athlétisme sur la commune. Le pré projet existe.

  • Un dernier mot à nous dire ?

Je trouve un peu regrettable que la Nouvelle Ligue ne soutienne pas les clubs qui s’impliquent et aboutissent au label Uni’vert trail FFA. Bugeat en Corrèze et nous même avions bénéficié de ce coup de pouce de l’ancienne ligue du Limousin.

Michel SOIRAT

Président des Godasses Ambazacoises

Merci à Michel SOIRAT d’avoir répondu à ces questions et bon courage à ce club pour la suite de ses projets qui, nous en sommes sûr, verront le jour. 

J.B